1. GENERALITES
    1. Racial Descriptions
    2. Background Skills
    3. Favoured Classes
    4. Prohibited Classes
    5. Languages
    6. Literacy
    7. Bonus Feats

  2. NATIONALITES
    1. Cimmerian
    2. Himelian Tribesman
      1. Wazuli
    3. Hyborian
      1. Argossean or Barachan
      2. Bossonian
      3. Gunderman
      4. Hyperborean
      5. Tauran
    4. Hyrkanian or Turanian
    5. Iranistani
    6. Kezankian Hillman
    7. Khitan
    8. Black Kingdom (North)
      1. Chaga
      2. Ghanata
    9. Lemurian
    10. Meruvian
      1. Azweri
    11. Nordheimer
    12. Pict
      1. Ligurean
    13. Shemite
      1. Meadow Shemite
      2. Pelishtim
    14. Black Kingdom (South)
      1. Darfari
    15. Stygian
    16. Vendhyan
    17. Zamorian
    18. Zingaran








I. GENERALITES

Amazonie L’Amazonie est de sexe féminin. Ses habitants sont les Amazones (un seul sexe). Le qualificatif est amazone. Un royaume noir du sud dirigé par des femmes. Il est situé à quelque distance au sud de Kulalo et probablement voisin d’Atlaia. La capitale en est Gamburu et on y trouve quelques étranges arbres kalamtu, réputés mangeurs d’hommes ! Atlaia : un royaume noir presque mythique noir situé au sud de l’Amazonie voisine. Gamburu : la capitale de l’Amazonie à plusieurs jours de marche à l’est de Kulalo. Un mur de pierre haut de douze pieds en enserre les bâtiments, percé par quatre lourdes portes. Les constructions sont partiellement d’une facture plus ancienne, prouvant qu’une antique civilisation est à l’origine des lieux. Le palais royal est de pierre rouge et possède une place plantée d’arbres kalamtu mangeurs d’hommes. Aquilonie

1. Généralités

L’Aquilonie est de sexe féminin. Ses habitants sont les Aquiloniens (Aquiloniennes). Le qualificatif est aquilonien. L’Aquilonie est le plus en vue des royaumes hyboriens, situé à l’est de la Désolation Picte, à l’ouest de la Némédie, au nord de Zingara et d’Ophir et au sud de la Cimmérie. Elle possède un climat tempéré comparable à celui de la France ou de l’Allemagne. Les Monts Frontières de Némédie délimitent naturellement ses frontières à l’est, les collines forestières de la Cimmérie au nord, le large fleuve Tonnerre à l’ouest et le Tybor à l’est. Une autre région montagneuse émerge du sol dans la province du sud de Poitain, flanquée des rivières Alimane et Khorotas. La région frontalière des Marches Orientales entre le fleuve Tonnerre et le Fleuve Noir est peu habitée et est convoitée par les Pictes. Certains barons financent ses provinces d’Oriskonie, de Conawaga et de Schohira. Thandara est indépendante. A l’est du fleuve Tonnerre et s’incurvant vers le nord près des terres de Cimmérie se trouve une province étroite appelée les Marches Bossoniennes. Les nobles d’Aquilonie n’ont semble-t-il pas été capables d’étendre leur domination au-delà de cette région peuplée de quelques villages seulement. Une autre enclave qui semble avoir résisté au pouvoir nobiliaire de l’Aquilonie est le Gunderland, dans les collines du nord-ouest. Son peuple est ancien, de pure souche hyborienne, et ne s’est jamais considéré comme faisant partie de l’Aquilonie. La capitale d’Aquilonie est Tarantia, sise sur la Route des Rois, la principale route reliant l’Orient à l’Occident dans le monde hyborien. Les terres intérieures sont irriguées par les rivières Shirki, Khorotas, Ossar, Furie et la Valkia. A l’est de la Shirki et au pied des collines de Némédie s’étendent des plaines fertiles entrecoupées de bosquets de mauvaise réputation. Avant que Conan ne devienne roi, la plupart des récoltes étaient séquestrées par l’aristocratie, forçant les populations à s’aventurer toujours plus loin dans les Marches Occidentales. L’histoire d’Aquilonie est complexe. A l’époque d’Achéron, les Aquiloniens ont échoué dans leur tentative d’envahir l’Hyborée et ses terres devinrent hyboriennes à leur tour. C’est à ce moment que ce pays est devenu « le point de mire du monde occidental », le plus puissant d’un point de vue commercial et militaire, mais qui ne vient qu’en deuxième place derrière la Némédie du point de vue de la richesse culturelle. Au temps de Conan, la maison royale d’Aquilonie avait atteint un niveau de décadence extrême et les Marches Occidentales étaient au bord de la révolte. C’est là que le héros barbare a pris le pouvoir, aidé par une faction de chevaliers du Poitain qui lui permit de renverser le trône.

2. Résumé

Population : 5.800.000. Capitale : Tarantia (pop. 380.000). Dirigeant : le roi Conan Ier. Cités principales : Shamar, Tanasul. Ressources : bois, blé et céréales, quelques mines de fer, d’étain et de cuivre mais peu de ressources en métaux précieux. Importations : les villes de l’Aquilonie attirent des biens de tout l’Occident et on peut virtuellement trouver de tout sur les marchés de Tarantia. Alliés : aucun. Ennemis : Némédie, Koth, Ophir et les Pictes. Religions : Mitra, Asura, Ibis.

3. Glossaire

Aeric : Un fortin à quelques lieues de Tanasul au nord de l'Aquilonie, dirigé par un chef nommé Aeric et entouré d'une palissade. En hiver, les paysans des environs viennent s'y réfugier pour se protéger des loups. Albiona : une province d’Aquilonie près de Tarantia. Altuga : une province au sud du Poitain, connue pour l’excellence de son vin. Amilius : une baronnie du nord de l’Aquilonie. Argent (Crique d‘) : une région de la Marche Occidentale occupée par des fermiers de Poitain. Attalus : une baronnie (ou peut-être une province) d’Aquilonie. Son baron descend en droite ligne de l’ancienne famille régnante et convoite le trône. C’est une région riche, commercialement et culturellement avancée. Elle est sise au sud-est de l’Aquilonie dans un territoire proche de Tarantia, la capitale. Autel du Roi : une colline sur le versant gauche de la Vallée des Lions. Bitaxa (rivière) : un affluent du fleuve Alimane s’écoulant du Défilé du Géant à travers le Poitain oriental. Bossoniennes (Marches) : ou Bossonie. Une province d’Aquilonie faisant frontière entre ce pays et la Désolation Picte. La population vit dans des villages retranchés défendus par des archers. Les Bossoniens sont des descendants d’un lointain peuple d’aborigènes croisés avec des Hyboriens. Ils combinent l’agriculture à la chasse. Leurs territoires s’étendent au-delà des frontières dans le Royaume Frontière au nord et en Zingara au sud, ainsi qu’en Cimmérie dans une région nommée Gunderland. Les Bossoniens, de culture campagnarde, ont aidé à coloniser des terres comprises entre les fleuves Noir et Tonnerre. Féroces dans la bataille, ils constituent l’épine dorsale des armées aquiloniennes. Brocellienne (forêt) : la grande forêt au nord du Poitain. Les bois sont réputés pour abriter des êtres surnaturels tels que les fabuleux satyres. La forêt n’en reste pas moins un terrain de chasse privilégié pour les nobles locaux. Cantrium : une cité de baronnie à l’ouest de l’Aquilonie. Castria : une baronnie, prétendument associée à l’Aquilonie. Colline de Pierre : un village aquilonien dans une région vallonnée des Marches Bossoniennes. Conajohara : une province aquilonienne des Marches Occidentales entre le fleuve Noir et le fleuve Tonnerre, joignant Conawaga et Schohira à Oriskonie et à la cité de Velitrium. Cerclée par la Crique Sud et la Crique Nord, elle est décrite comme une lance large de 19 milles s’élançant en territoire picte. Elle fut abandonnée après la chute de Fort Tuscelan. Conawaga : une province des Marches Occidentales, la plus large, la plus riche et la plus populeuse des régions frontalières. Elle est soutenue par le Baron de Torh. Au sud, on trouve Schohira et Thandara. Oriskonie est au nord. Sa capitale est Scandaga. Couthen : un petit pays ou une province comprise dans le territoire d’Aquilonie. Coyaga : un village des Marches Occidentales, à 10 milles de la Crique d’Ogaha. Crique du Couteau : un cours d’eau en Schohira au sud de Fort Kawanyara. Crique Sud : la frontière séparant les Marches Occidentales de Schohira au nord et de Conajohara au sud. Fort Turescan se trouve à 10 milles de cet endroit qui rejoint le fleuve Noir pour s’y déverser. Croton : une ville maudite dans les territoires limitrophes entre l’Aquilonie et la Némédie. Elle est peuplée des deux mais gérée par quiconque. C’est devenu un repaire pour bandits. Autrefois se dressait là la cité aquilonienne de Karutonia, dont les ruines sont visibles dans les collines environnantes. Culario : la cité est le siège du gouvernement dans la province aquilonienne de Poitain. Une garnison royale y réside. Elymia : un petit village à proximité de la Route des Rois entre Tarantia et Poitain en Aquilonie. Entaille du Géant : un promontoire étroit et glissant dans l’Escarpement d’Imirian au nord de Poitain. La Route des Rois passe là. Galparan : une ville de l’ouest de l’Aquilonie, sur la rive sud de la rivière Shikri près de Tanasul et sise sur un pont. Golamira (Mont) : le Mont du Temps Éternel ou Mont au Cœur Noir d’Aquilonie où le légendaire sage Epimetreus dormit 1500 ans dans une tombe gardée par un phénix. On dit qu’il veille toujours aux intérêts de son pays. Goraliennes (Colinnes) : une région du nord de l’Aquilonie à quelques milles au nord de la Shirki près de Tanasul. Gunderland : une province au nord de l’Aquilonie, bordant la Cimmérie et les Marches Bossoniennes ainsi que les landes crayeuses du Royaume Frontière à l’est. Elle est séparée du reste du royaume par des bois infestés de loups, d’aurochs, d’ours et d’autres espèces dangereuses. Le Gunderland fut autrefois indépendant et s’il est aujourd’hui vassal de l’Aquilonie, ses soldats sont toujours considérés comme des mercenaires dans les armées royales. Imirien (Plateau) : un large plateau au nord de la province de Poitain, en Aquilonie. Imirus : une baronnie de l’Aquilonie au nord du Poitain. Karaban : un comté ou une province d’Aquilonie. Khor : une grande vallée fertile en Aquilonie. Le tumultueux Khorotas coule à travers cette vallée vers Tarantia. Khorotas (Fleuve) : principal cours d’eau du centre de l’Aquilonie, navigable en son centre. Ses sources naissent dans les Monts Frontières de Némédie. Le fleuve passe à moins d’un mille de Tarantia. Lorsqu’il atteint les contreforts de Poitain, il se scinde en une série de cascades, de chutes et de rapides. De nombreux affluents le nourrissent : la Furie, le Tybor et l’Alimane en sont les principaux. Son estuaire se trouve à Messantia en Argos lorsqu’il se jette dans l’Océan Occidental. Le culte d’Assura utilise le cours d’eau pour acheminer ses morts vers les rapides sur de frêles esquifs. Kormon : une baronnie en Aquilonie, siège du Seigneur de Schohira. Lor : une baronnie en Aquilonie. Manara : un comté ou une province en Aquilonie. Marais Spectral : un lieu mythique des Pictes au sud-est de la Crique de Tullian dans la Marche Occidentale. Marches Occidentales : ou Marches de l’Ouest, une région frontalière en Aquilonie sous les Marches Bossoniennes et sise entre le Fleuve Tonnerre et les pays pictes. Les tribus pictes entretiennent quelques relations autres que militaires avec certains habitants de la région, par ailleurs riche en gibier. Mertyos : foyer de Lysinka, la cheftaine hors-la- loi, dans le nord d’Aquilonie. Nord Crique : un courant à neuf milles au nord de Fort Tuscelan, formant la frontière septentrionale avec Conajohara. Nyaro (Fort) : un fort frontalier de la Marche de l’Ouest à la limite de la Désolation Picte. Ogaha (Crique d‘) : un courant entre Conawaga et Schohira dans la Marche de l’Ouest. Oriskonie : la province la plus au nord de la Marche de l’Ouest, située au nord de Conawaga. Os Harku : site d’une colonie pénale aquilonienne. L’île est située au milieu de la large rivière Shirki au sud de Tanasul. La taille de l’île permet de retenir de cinq à six cent criminels sur un terrain de forêts, de marais infestés de crocodiles et de hautes collines. Les gardes aquiloniens patrouillent les eaux tout autour du site, prévenant ainsi de toute tentative d’évasion. Ossar (Rivière) : un courant rapide coulant au sud et prenant source à l’ouest de Tarantia. Affluent de la rivière Furie à hauteur de Sicas. Palaea : une cité de la frontière orientale d’Aquilonie. Le quatrième régiment tauranien y est en garnison. Pedassa : un village du Poitain en Aquilonie. A cet endroit se croisent le Khorotas et l’Alimane. Pellia : une puissante principauté d’Aquilonie. Une rivière y coule vers l’ouest depuis la région de la Grotte de Zelata. La région clame son indépendance par rapport à la couronne. Petite Désolation : une région fortement boisée entre Thandara et Schohira flanquée par les fleuves Noir et Tonnerre à travers les Marches Bossoniennes. Petra : une cité aquilonienne près de Tanasul. Poitain : la province la plus au sud d’Aquilonie, entourée au nord-ouest par les Montagnes de Poitain, au sud-ouest par l’Alimane, au sud-est par le Khorotas et au nord-est par l’Escarpement Imirien. Poitain est décrite comme une très belle région de plaines, de roseraies et de jardins. Ses champs fertiles prospèrent le long des rives de l’Alimane alors qu’au nord, des terres plus hautes dessinent des cascades dans le cours du Khorotas. C’est le lieu choisi par de nombreuses familles nobles pour s’établir. Poitain (Montagnes de) : une châine de hautes montagnes dans la province aquilonienne de Poitain, sur la frontière nord de Zingara. Raman : un comté frontalier du nord de l’Aquilonie. Ronda : une baronnie au nord de l’Aquilonie. Valkia (Vallée de) : une vallée à l’est de l’Aquilonie, à dix milles de la frontière némédienne. C’est le site d’une ancienne bataille. Velitrium : un campement dans la province de Conajohara des Marches Occidentales, à 19 milles de Fort Tuscelan. C’est un centre de marché ainsi que le site d’une bataille contre les Pictes. Venarium : un campement frontalier en Aquilonie, construit par les Gundermen du sud de la Cimmérie. Volsino : une ville aquilonienne sur la frontière orientale. Zelata (Grotte de) : une caverne à l’est de l’Aquilonia habitée par une sorcière du nom de Zelata. Argos

Titre

L’Argos est de sexe masculin. Ses habitants sont les Argossiens (Argossiennes). Le qualificatif est argossien. L’Argos est un royaume hyborien situé au sud- ouest d’Ophir, à l’ouest de Koth et de Shem et au sud de Zingara, où un poste avancé argossien s’étend à l’ouest. Argos est avant tout une nation de marins, faite de cités cosmopolites réparties le long des côtes. Sa capitale, Messantia, est sise sur la côte à l’estuaire de la rivière Khorotas. La région la plus fertile en Argos est précisément la vallée de la Khorotas. Cette vallée est pleine de champs, de fermes et de forêts chenues où la nation trouve son bois pour les chantiers navals. Les provinces à l’intérieur de terres ne bénéficient pas de la richesse culturelle des côtes. Le long des frontières zingariennes s’étendent des forêts hantées de goules et, plus au sud, des vergers et des terres cultivées. Le peuple argossien est un amalgame de races shémites et zingariennes. Les Argossiens constituent de l’avis général les meilleurs marins du monde hyborien, et seuls les navigateurs zingariens prétendent le contraire. Argos était anciennement partie intégrante d’Achéron. Il doit avoir été le troisième royaume hyborien dans l’histoire, après la Némédie et l’Aquilonie. Argos nourrit une opposition farouche et ancestrale à Zingara, basée sur leur rivalité maritime. Lorsque Conan était jeune, Zingara a tenté d’envahir Argos. Sous le règne du roi Milo, les Argossiens ont repoussé les envahisseurs du roi Ferdrugo.

Titre

Population : 1.400.000. Capitale : Messantia (pop. 170.000). Dirigeant : le roi Milo. Principales cités : aucune. Ressources : bois, chantiers navals, nourriture. Importations : nourriture, objets de loisirs, esclaves (qui sont ensuite revendus aux autres nations hyboriennes). Alliés : aucun. Ennemis : Zingara. Religion : Mitra, Bel.

Titre

Arond : la province la plus à l’est d’Argos. Ses collines rondes et sauvages sont peu habitées. Athos : une cité des hauts-plateaux d’Argos, sise sur une petite rivière à courte distance du village de Zotoz. Bezfarda : une cité-état argossienne sise aux abords d’une étrange forêt infestée de licornes. Birrantia : une cité-côtière argossienne assez pauvre. Didymion (Collines de) : une série de basses collines entre Messantia et la Plaine de Pallos au centre d’Argos. Eidoran (Ruines d‘) : une cité morte sur un plateau isolé des Monts Pyrrhéniens à l’est d’Argos. Le site fut le théâtre des affrontements entre prêtres de Set et de Mitra. Grand Khorotas (Pont du) : une grande construction de bois sur pilotis étendue sur le fleuve Khorotas à l’est de Messantia en Argos. Elle se tient sur la Grande Route en direction d’Ophir. Le pont est doté de portes et de garnisons. Hypsonia : un comté ou une province au centre d’Argos. Hyrxa (Lac) : un lac argossien près de Messantia. Maru (Plaine de) : une vaste prairie près de la cité d’Athos au nord-est d’Argos. Messantia : capitale d’Argos et l’un des plus grands ports de mer de l’Âge Hyborien. Messantia est le terminus de la Route des Rois et des routes commerciales d’Aquilonie, de Koth, de Shem, de Zingara et de l’intérieur même d’Argos. Messantia se trouve sur l’estuaire du Khorotas et n’est pas très éloignée de Venzia. Mevano (Gué de) : un gué sur le fleuve Alimane. C’est le plus au nord des trois gués menant d’Argos en Aquilonie. Napolitus : aussi appelé Napolia, ce port argossien du sud-ouest se trouve à l’embouchure du fleuve Tonnerre. Nogara (Gué de) : un gué sur l’Alimane, le plus au centre de trois gués menant d’Argos en Aquilonia. Nostume (Île de) : sur l’Océan Occidental à dix jours de voile de Messantia, c’est le site d’un ancien temple fortifié contenant le Puit des Âmes, un portail vers un monde étrange de pouvoir et de ténèbres. Pallos (Plaine de) : une plaine fertile au nord et au centre d’Argos avant les Collines de Didymion et les Monts Rabiriens. Rabiriens (Monts) : une haute chaîne rocheuse fortement boisée au roc rouge et pourpre située au nord d’Argos et de Zinagara. Les Rabiriens constituent une excellente défense contre les invasions du nord puisqu’ils s’étendent jusqu’à la côte de Zingara et jusqu’au Khorotas. De nombreuses mines de métaux précieux y sont entretenues. Ravonna : un petit royaume indépendant dans les collines entre Argos et le Poitain. Venzia : un port maritime en Argos, possédant des canaux urbains. Zimgas (Grotte de) : caverne habitée par une créature appelée la Sentinelle dans les Rabiriens au nord d’Argos. Zotoz : un village dans les hauteurs d’Argos sur une petite rivière à faible distance de la cité d’Athos. Asgard L’Asgard est de sexe masculin. Ses habitants sont les Æsir (pour les deux sexes). Le qualificatif est Æsir. La nation des Æsir est située à l’est du Vanaheim et des Montagnes Bleues, à l’ouest de l’Hyperborée et de la rivière putative de la Mort Gelée, au nord de la Cimmérie et des Monts Eiglophiens. L’Asgard et le Vanaheim forment ensemble la région connue sous le nom de Nordheim, que l’on peut sans doute rapprocher de la mystérieuse Thulé des temps Pré-Cataclysmiques. La région fortement montagneuse est en permanence couverte de glace, et les glaciers s’étendent alors que le climat se refroidit encore. Dans les parties les plus au sud, des forêts de taïga couvrent la majeure partie du terrain. Au nord se trouve la toundra, une plaine froide au sous-sol gelé. Les Æsir, qui peuplent cette région inhospitalière, constituent un peuple populeux et viril, à peine moins sanguinaire que ses voisins les Vanir. Ils glorifient la guerre et la violence, portant leurs célèbres casques cornus et maniant de redoutables haches de bataille. Pendant leurs moments paisibles, les Æsir subviennent à leurs besoins en chassant le bison, le mammouth, l’ours, les rênes, les élans, les renards et autres animaux des régions froides. Ils enrichissent leurs repas en récoltant des baies et d’autres fruits saisonniers. Ils ne pratiquent pas l’agriculture. Chaque tribu en Asgard est dirigée par un roi, dont les quartiers sont une maison de bois appelée le Grand Hall. Il semble exister une sorte d’alliance entre l’Asgard et la Cimmérie, puisque Conan a longtemps combattu le Vanaheim et l’Hyperborée en compagnie d’Æsir. Population : 630.000. Capitale : aucune. Dirigeants : de nombreux rois. Villes importantes : aucune (uniquement des villages). Ressources : produits de la chasse. Importations : armes d’acier. Alliés : Cimmérie. Ennemis : Hyperborée, Vanaheim. Religion : Ymir. 16 Aloë : une cité de la taïga centrale d’Asgard. Brutheim : une cité souterraine en Asgard, dirigée par des singes intelligents. Diable des Neiges (Glacier du) : un champ de glace dans les Eiglophiens près d’une passe délicate entre Asgard et le Royaume Frontière. Il est aussi appelé fleuve de la Mort Gelée en raison de la rivière qui s’en écoule. Eiglophiens (Monts) : une haute chaîne s’étendant d’est en ouest le long des frontières sud du Vanaheim, d’Asgard et d’Hyperborée. Les monts empiètent sur le nord de la Cimmérie et abritent une population de pithécanthropes cannibales ainsi que d’étranges vers vampires et des dragons de neige. Les cols ne s’ouvrent qu’au printemps et en été. Halva'ar (Terres d‘) : une région loin au nord d’Asgard réputée pour sa récolte de fourrures. Nordheim : une région au nord comprise entre l’Asgard et le Vanaheim. L’adjectif s’y rapportant est nordheimr.